Aujourd’hui, plusieurs vestiges de guerre témoignent de la violence de la guerre. Ces vestiges sont restés intacts lors de la reconstruction. Des bunkers, des cratères et une multitude de traces archéologiques se cachent sous la surface de la terre.

De nombreux cimetières et monuments nous rappellent le lourd bilan humain de cette guerre de quatre ans. Mais des éléments moins visibles font également partie de la Première Guerre mondiale. Il suffit de penser à un buisson, une haie, une vallée de ruisseau ou une pente. Presque n’importe quel endroit de la région peut raconter l’histoire de l’une des nombreuses victimes. Le paysage lui-même est le dernier témoin. Par exemple, la vallée du Ravebeek (un ruisseau), qui se trouve devant vous, rappelle le jour le plus noir des troupes néo-zélandaises.

Le cimetière de Tyne Cot contient encore des bunkers qui faisaient autrefois partie de la ligne Flandern-I. Le cimetière a été formé autour du bunker central. Le cimetière a été formé autour du bunker central qui a servi d’hôpital de campagne pendant la guerre. Le bunker a été transformé en monument avec la « Croix du Sacrifice ».

Données d'adresse

Vijfwegestraat
8980 Zonnebeke
België


Facilités

    À proximité

    La route canadienne vers Passchendaele Distance estimée: 0.00 Km
    Mémorial de la 3e Division australienne Distance estimée: 0.00 Km
    Cimetière Tyne Cot Distance estimée: 0.00 Km
    zonnebeke-grafisch-element-zon.png
    zonnebeke-grafisch-element-beek.png
    zonnebeke-grafisch-element-zon.png
    zonnebeke-grafisch-element-zon.png
    zonnebeke-grafisch-element-beek.png
    zonnebeke-grafisch-element-zon.png