Selon les récits, les sorcières de Beselare vivaient aux 17e et 18e siècles. C’est une époque où la commune est isolée et où le trajet jusqu’à Roulers (8 km) dure facilement deux heures. La route traverse des forêts et des marécages. L’absence d’éclairage public ajoute à l’atmosphère d’insécurité, d’inconnu et de mystère.

Ce n’est que vers 1920 que le premier médecin est arrivé dans la commune, laissant les habitants se débrouiller seuls. La vie quotidienne de l’époque est marquée par une grande peur de la guerre, du pillage et de la faim. Les habitants craignent les fantômes, les diables, les punitions divines et d’autres forces obscures. En cas de maladie ou d’accouchement, ils s’en remettent à la femme de la maternité ou à l’herboriste.

En cas de problème, la famille et la communauté se tournent vers les herboristes. La méfiance, la peur et la superstition font que ces femmes sont souvent considérées comme des sorcières. Elles sont considérées comme des émissaires du diable qui cherchent à faire souffrir le plus grand nombre.

Données d'adresse

Longitude: 50.848435463749
Latitude: 3.0260482910156


Facilités

    À proximité

    Galium odoratum Distance estimée: 0.00 Km
    Village de sorcières de Beselare Distance estimée: 0.00 Km
    Tanneken Vanhulle Distance estimée: 0.00 Km
    zonnebeke-grafisch-element-zon.png
    zonnebeke-grafisch-element-beek.png
    zonnebeke-grafisch-element-zon.png
    zonnebeke-grafisch-element-zon.png
    zonnebeke-grafisch-element-beek.png
    zonnebeke-grafisch-element-zon.png